Gouvernance électorale

Respecter les délais constitutionnels d'organisation des élections

Le
10/10/2022
En cours

Le gouvernement Sama Lukonde s'est engagé à « assurer et [à] pérenniser le processus de l’alternance démocratique au sommet de l’État par le respect des échéances constitutionnelles ».

Selon la feuille de route du processus électoral 2021-2027, publiée le 3 février 2022, les votes combinés du président de la République, des députés nationaux, des députés provinciaux et des conseillers de commune, de secteur et de chefferie auront lieu en décembre 2023. 

La Commission électorale nationale indépendante (Ceni) n’a cependant pas encore publié le calendrier électoral détaillé de différentes opérations électorales. La date de la convocation de l’électorat n’est pas non plus connue. Pourtant, l’article 73 de la Constitution dispose : « Le scrutin pour l’élection du président de la République est convoqué par la Ceni 90 jours avant l’expiration du mandat du Président en exercice. » 

Lors du dernier cadre de concertation avec les partis politiques, le 24 septembre, Denis Kadima, président de la Ceni, a annoncé la publication du calendrier électoral dans les deux prochains mois. Sans plus de précisions.




-

Source : programme d'actions du gouvernement (2021-2023).