Gouvernance électorale

Mener toutes les opérations de recensement et d’identification de la population dans des délais idéaux

Le
11/10/2022
Difficilement évaluable

Lors de son message à la nation du 6 décembre 2020, le président Félix Tshisekedi a rappelé l'« urgence » de « réaliser le recensement de la population dans des délais raisonnables » telle que ressortie dans des consultations qu'il avait lui-même initiées avec des acteurs politiques et de la société civile, avant de rompre avec son alliance avec son prédécesseur, Joseph Kabila.

Cette position est reprise dans le programme du gouvernement Sama Lukonde. Celui-ci s'engage en effet à « mener toutes les opérations de recensement et d’identification de la population dans des délais idéaux permettant l’extraction, à bonne date, du fichier général d’identification de la population, du fichier électoral nécessaire aux activités de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) ». 

Pour ce faire, dans la loi des finances pour 2022, le gouvernement prévoit une réserve de 250 milliards de francs congolais, soit près 125 millions de dollars américains, destinés au début des opérations de recensement et d’identification de la population. 

Le 1er avril 2022, à l’issue de la 47e réunion du conseil des ministres, « le gouvernement [a] rassur[é] que toutes ces opérations se termineront avant le début des opérations électorales proprement dites, et chaque citoyen disposera bel et bien de sa carte d’identité ainsi que de sa carte électorale ». 

Source : message du chef de l’État adressé à la nation du 6 décembre 2020, programme d’actions du gouvernement 2021-2023, projet de loi des finances pour l'exercice 2022 et compte rendu de la 47e réunion du conseil de ministres tenue le 1er avril 2022.