Moyens d'information

Une question orale avec débat à José Mpanda, ministre de l’Agriculture, sur la pénurie de maïs dans le Katanga et le Kasaï

08/05/2023

Le député Jean-Jacques Mpanga wa Lukalaba a adressé, le 8 mai, une question orale avec débat à José Mpanda, ministre de l’Agriculture, au sujet de la pénurie de maïs dans le Katanga et le Kasaï.  

 

L’élu de Mitwaba déplore le fait que « la RDC, avec ses 80 millions d’hectares des terres arables, ne soit pas en mesure de garantir la sécurité alimentaire de sa population, particulièrement dans les espaces Katanga et Kasaï ».  

 

Le député non inscrit fustige l’idée entreprise par le gouvernement d’aller chercher la farine de maïs en Zambie et en Afrique du Sud.  Pour lui, cette démarche « paraît éphémère, d’autant plus que ces pays exportateurs peuvent, à tout moment, prendre des mesures de restriction en vue de garantir la sécurité alimentaire de leurs populations ».

 

Ainsi, Jean-Jacques Mpanga voudrait que le ministre José Mpanda vienne éclairer la représentation nationale,  notamment sur :

  • « la situation de pénurie de maïs dans les espaces Katanga et Kasaï ;
  • les mesures prises en amont pour éviter cette situation et leurs niveaux d’exécution ;
  • les statistiques des trois dernières années décrivant les besoins de consommation et de production de maïs dans les espaces Katanga et Kasaï ;
  • le niveau de réalisation des mesures préconisées dans le programme d’actions du gouvernement 2021-2023, adopté par la chambre basse du Parlement, visant les encouragements et accompagnements des fonctionnaires et autorités publiques pour acquérir des terres agricoles et y exercer effectivement  des activités agro-pastorales d’une part et la mise en oeuvre de la politique “À chacun un toit, un champ dans son village pour chaque culture”, d’autre part ;
  • l’impression du ministre au regard de la priorité accordée à la conclusion des accords d’importation de maïs avec la Zambie et l’Afrique du Sud.   

Les débats récents

Travail parlementaire
Élection et installation du bureau définitif
L’Assemblée nationale a désormais installé jeudi son bureau définitif pour cette quatrième  législature. On y compte trois femmes et quatre hommes.  Il aura fallu 115 jours entre l’ouverture de la législature et la mise en place du bureau définitif. Dans la nuit de mercredi 22 à jeudi 23 mai, l’Assemblée …
Adopté
comments
6 échanges
Deputy image
Christophe Mboso N'Kodia Pwanga
Start date
22/05/2024
Travail parlementaire
Mandat parlementaire : validation des pouvoirs de 20 députés
L’Assemblée nationale a validé, samedi 11 mai, les pouvoirs de 20 députés nationaux et a annoncé le recouvrement des mandats parlementaires de 14 autres non initialement proclamés par la Cour constitutionnelle dans son arrêt du 12 mars relatif à la publication des résultats définitifs des législatives de décembre 2023.   …
Adopté
comments
7 échanges
Deputy image
Christophe Mboso N'Kodia Pwanga
Start date
11/05/2024
Travail parlementaire
Mise en place d'une commission paritaire devant statuer sur la repartition des postes au bureau définitif de l'Assemblée nationale
L’Assemblée nationale a mis en place, le mercredi 17 avril, une commission paritaire majorité - opposition. Cette commission avait pour mandat de définir la répartition des responsabilités au sein du bureau définitif de la chambre basse du Parlement.  La commission, formée de manière équilibrée, comptait 31 membres : 16 issus …
Adopté
comments
23 échanges
Deputy image
Christophe Mboso N'Kodia Pwanga
Start date
17/04/2024

Rester informé

Soyez informé régulièrement avec les alertes personnalisables par email. Vous pouvez également choisir la fréquence de réception !