Moyens d'information

Une question écrite adressée à Alexis Gisaro, ministre des Infrastructures et Travaux publics, sur le projet « Tshilejelu »

21/07/2021

Plus de quatre mois après le lancement des travaux du projet « Tshilejelu », destiné à réhabiliter et à moderniser des infrastructures routières à travers la RDC, où en est-on ? C’est le sens de la question écrite du député Claudel André Lubaya adressée, le 21 juillet, à Alexis Gisaro, ministre des Infrastructures et Travaux publics.

Plus de dix points qui demandent éclaircissements. Dans sa question écrite à l’attention de Alexis Gisaro, ministre des Infrastructures et Travaux publics, le député Claudel André Lubaya exige une évaluation de l’état de mise en oeuvre du projet « Tshilejelu », lancé le 17 mars au quartier Mpasa, commune de la Nsele, dans l’est de la ville de Kinshasa.

L’élu de Kananga voudrait savoir : 

  1. Le coût global du projet ainsi que la ou les source(s) de son financement ;
  2. Le coût du projet par provinces retenues ;
  3. Le niveau réel de libération des fonds destinés aux travaux de modernisation des infrastructures, en ce compris les modalités et les dates de décaissements, et la hauteur des sommes décaissées pour chaque province reprise supra ;
  4. La hauteur des sommes restant dues au titre de financement pour chaque projet tant à Kinshasa que dans le Grand Kasaï ;
  5. La fiche des renseignements exhaustifs pour toutes les entreprises en charge de l'exécution du projet par province et les modalités de leur sélection, en prenant soin de joindre les dossiers d'appels d'offre y relatifs assortis pour chaque cas, des cahiers de charge et des avis de la Direction générale du contrôle des marchés publics ;
  6. Le nombre total de kilomètres de routes déjà réhabilitées ou modernisées depuis le démarrage du projet à Kinshasa, Mbuji Mayi et Kananga, en précisant, pour chaque cas, l'agent d'exécution et le maître d'ouvrage ;
  7. Les conclusions des études annoncées en cours de finalisation le 17 mars, pour que le projet Tshilejelu bénéficie aux anciennes provinces du Bandundu et de l'Équateur ;
  8. Le nombre approximatif, sinon réel, d'emplois créés pour les nationaux et les étrangers dans le cadre de la mise en oeuvre du projet, en précisant pour chaque cas, le type d'emploi et le niveau de responsabilités ;
  9. Les dispositions prises pour garantir la qualité des travaux et la maintenance des ouvrages en fin de projet ;
  10. Le chronogramme d'exécution des travaux, y compris ceux déjà réalisés à ce jour, ceux en cours de réalisation et ceux restant à réaliser globalement par province ;
  11. Les contraintes éventuelles auxquelles la mise en œuvre de cet ambitieux projet d'intérêt général serait confronté.

S’il n’est pas satisfait d’éventuelles réponses du ministre, le député AMK n’exclut pas de transformer sa question écrite en interpellation.

Selon sa fiche technique présenté par l’Office de voirie et drainage (OVD), « Tshilejelu » est un projet-pilote qui concerne 3 972 km de voirie de Kinshasa et 101,77 km pour l’espace Grand Kasaï (Mbuji Mayi 25,32 km, Kabinda 10,5 km, Lusambo 10 km, Kananga 35 km, Mwene Ditu 5,5 km et Tshikapa 15,39 km).

Les débats récents

Moyens d'information
Une question écrite à l’attention d’Adèle Kayinda, ministre du Portefeuille, sur la spoliation du patrimoine de la Miba
Le député Éric Ngalula a adressé, ce lundi 21 septembre, une question écrite à Adèle Kayinda, ministre du Portefeuille, afin de solliciter son implication dans la lutte pour la reconquête du patrimoine spolié de la société minière de Bakwanga (Miba SA).  Selon Éric Ngalula, député du Cap pour le changement …
Déposé
Deputy image
Éric Ngalula Ilunga
Start date
21/09/2021
Moyens d'information
Une question écrite à l’attention d’Adèle Kayinda, ministre du Portefeuille, sur la spoliation du patrimoine de la Miba
Le député Éric Ngalula a adressé, ce lundi 21 septembre, une question écrite à Adèle Kayinda, ministre du Portefeuille, afin de solliciter son implication dans la lutte pour la reconquête du patrimoine spolié de la société minière de Bakwanga (Miba SA).  Selon Éric Ngalula, député du Cap pour le changement …
Déposé
Deputy image
Éric Ngalula Ilunga
Start date
20/09/2021
Sécurité
Projet de loi autorisant la prorogation de l'état de siège pour la huitième fois sur une partie du territoire de la RDC
Les députés nationaux ont adopté, jeudi 16 septembre 2021, le projet de loi autorisant la prorogation de l'état de siège en provinces de l'Ituri et du Nord-Kivu. C'est la huitième prorogation consécutive depuis la proclamation de cet état d'exception dans ces deux provinces. Elle intervient alors que le rapport des …
Adopté
comments
29 échanges
Deputy image
Rose Mutombo
Start date
16/09/2021

Rester informé

Soyez informé régulièrement avec les alertes personnalisables par email. Vous pouvez également choisir la fréquence de réception !