Moyens d'information

Une question orale avec débat adressée à Christophe Lutundula, vice-Premier ministre en charge des affaires étrangères, au sujet du traitement dégradant des Congolais à l'étranger et de la pollution de la rivière Kasaï

18/08/2021

La multiplication des cas de traitements dégradants envers des Congolais vivant dans certains pays étrangers, notamment l’Inde, et la pollution des eaux de la rivière Kasaï par une activité minière en Angola constituent les deux raisons de la question orale avec débat du député Célestin Engelema adressée, le 18 août 2021, à Christophe Lutundula, vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères.

L’élu de Monkoto, dans la province de la Tshuapa, dit ne pas comprendre la réaction de l'État congolais face au sort réservé à ses ressortissants en dehors du pays. Dernier cas en date : la mort, le 1er août, d'un étudiant congolais alors qu’il était en détention à Bengalore, dans le sud de l’Inde. Estimant la situation inquiétante, Célestin Engelema adresse, en substance, des questions ci-dessus au vice-Premier ministre : 

1) Après votre rencontre avec le chef de mission diplomatique de l'Inde accrédité en RDC, pourriez-vous éclairer la lanterne de la représentation nationale sur les mesures prises par le gouvernement congolais en vue d'empêcher la répétition des pareils actes dans l'avenir ?

2) Quels sont les mécanismes mis en place par le gouvernement pour rassurer les Congolais ?

3) Allez-vous exercer une véritable protection diplomatique, en saisissant la Cour africaine de droits de l'homme et du peuple ou la Cour internationale de justice comme ce fut le cas avec l'Ouganda dans le dossier relatif à la guerre de six jours à Kisangani ?

Le député Célestin Engelema voudrait également avoir des réponses de Christophe Lutundula au sujet de « la destruction massive de l'écosystème aquatique et des pertes en vies humaines enregistrées en ces derniers jour dans la rivière Kasaï, suite à sa pollution causée par des substances nuisibles auxquelles les sujets angolais sont auteurs ». 

Pour lui, il s’agit d’une « violation des règles et principes du droit international et relations internationales qui réglementent les rapports entre les États ainsi que la pratique du bon voisinage » et qu’il y a « péril en demeure » : « L'inertie du gouvernement est une abstention coupable. » 

Le député d’ACO demande enfin au vice-Premier ministre d’indiquer « les efforts conjugués par le gouvernement en vue de reconquérir notre place de choix au cœur de l'Afrique et au sein du concert des nations ».

Les débats récents

Travail parlementaire
Proposition de loi modifiant et complétant la loi électorale telle que modifiée à ce jour
L’Assemblée nationale a adopté, le 2 juin, la proposition de loi modifiant et complétant la loi électorale. Étrangement, l’adoption de ce texte majeur, déposé depuis le 17 septembre 2020, s’est déroulée sans examen au fond article par article. Co-initiée par les députés Delly Sesanga, Christophe Lutundula, Jacques Djoli …
Adopté
comments
7 échanges
Deputy image
Charles Makengo Ngombe Matoka, Christophe Lutundula Apala Pen'Apala, Claudel André Lubaya, Delly Sesanga Hipungu Dja Kaseng, Henri-Thomas Lokondo Yoka, Jacques Djoli Eseng'Ekeli, Jean-Jacques Mamba Kabamba, Jean-Marc Mambidi Koloboro, Juvénal Munubo Mubi, Patrick Muyaya Katembwe
Start date
15/06/2022
Organisation du pouvoir
Projet de loi portant habilitation du gouvernement
Les députés nationaux ont adopté, le mardi 14 juin, le projet de loi d'habilitation du gouvernement. C’est la deuxième fois, au cours de cette législature, que les élus autorisent le gouvernement à légiférer par ordonnance-loi pendant les 90 jours des vacances parlementaires.  Sur 397 votants, 375 ont voté pour, …
Adopté
comments
81 échanges
Deputy image
Rose Mutombo
Start date
14/06/2022
Justice et Droits de l'homme
Projet de loi modifiant et complétant le décret du 30 janvier 1940 portant code pénal congolais en matière de la prévention et de la répression de la traite des personnes
  L'Assemblée nationale a déclaré recevable, le vendredi 10 juin, le projet de loi modifiant et complétant le décret du 30 janvier 1940 portant code pénal congolais en matière de la prévention et de la répression de la traite des personnes. Le texte est envoyé à la commission mixte PAJ-droits …
En cours d'examen
comments
49 échanges
Deputy image
Albert Fabrice Puela
Start date
10/06/2022

Rester informé

Soyez informé régulièrement avec les alertes personnalisables par email. Vous pouvez également choisir la fréquence de réception !