Économie et finances

Une question orale avec débat adressée à l’attention de Nicolas Kazadi, ministre de Finances, sur la lutte contre les arnaques financières et la promotion de l’investissement privé national

31/05/2022

Le député Jean-Pierre Ayobangira Safari Nshuti a adressé, le 31 mai, une question orale avec débat à Nicolas Kazadi, ministre de Finances, au sujet de la politique de lutte contre les arnaques financières et la promotion de l’investissement privé national. 

 L’élu du territoire de Masisi en province du Nord-Kivu, une des provinces sous état de siège depuis mai 2021, souhaite que le ministre de Finances présente aux élus nationaux un éclairage sur : 

-  les dispositions qu’il a prises pour protéger l’épargne des Congolais face à pareilles arnaques ; 

-  les mesures mises en place  pour lutter efficacement et rapidement contre ce type d’ arnaque et celles à venir ; 

-  les mesures d’encadrement des plateformes de mobile money pour éviter qu’elles ne soient utilisées pour dépouiller les Congolais de leur argent et le processus de réclamation et remboursement en pareil cas ; 

-  le nombre de victimes répertoriées lors des différentes arnaques, les montants détournés et les montants qui ont pu être remboursés aux différentes victimes à ce jour ; 

-  les mesures incitatives prises pour offrir des opportunités d’investissement aux épargnants nationaux privés et ainsi renforcer l’ indépendance financière du pays ; 

-  la hauteur des financements alloués aux différents programmes en faveur de la promotion de l’entreprenariat et l’emploi des jeunes et leur niveau d’exécution pour cette législature. 

Pour soutenir sa question orale avec débat, le député Jean-Pierre Ayobangira Safari Nshuti dit s’appuyer sur « l’observation des plusieurs réseaux mafieux qui visent à dépouiller les honnêtes citoyens de leurs économies ». Il cite entre autres Datch, Chamacha, Crowd1 et MyGodRev qui est un autre réseau opérant sous le label Otto, Macy’S et Louis.. Le député de l’Unité estime que « ces réseaux ont récolté des sommes exorbitantes (des centaines de milliers, si pas des millions de dollars) auprès de nos concitoyens vulnérables aux promesses d’enrichissement rapides, en particulier la jeunesse qui croupie dans une misère économique à la suite du chômage prolongé ».  

 



Rester informé

Soyez informé régulièrement avec les alertes personnalisables par email. Vous pouvez également choisir la fréquence de réception !